5 techniques pour apprendre aux enfants à observer

5 techniques pour apprendre aux enfants à observer

  •  
  •  
  •  

En devenant parents, on réalise vite que c’est en observant nos enfants que nous apprenons à les comprendre. Un bébé qui s’acharne à sucer sa main commence certainement à avoir faim, un enfant qui se frotte les yeux, devra probablement bientôt aller se coucher ou une petite fille qui saute dans les bras de son papa lorsqu’il rentre du travail est heureuse de le retrouver, …

Enfin bref ! Tu vois que nous observons quotidiennement nos enfants et analysons, sans même nous en rendre compte, leurs faits et gestes. Ces qualités d’observation et d’analyse que nous avons développée, nous pouvons l’enseigner à nos enfants. Pas de manière académique, ni même en instaurant des règles, mais de la même manière que nous abordons les principes de politesse, de respect et de savoir-vivre.

Tu peux directement écouter le podcast ci-dessous, le télécharger pour l’écouter plus tard ou t’abonner sur les plateformes d’écoute en ligne (Deezer, Apple podcast ou Spotify). Tu peux retrouver les précédents podcast ici.

Pourquoi est-ce important d’apprendre à observer

On pourrait se demander si c’est vraiment utile qu’un enfant sache observer et analyser les personnes qui l’entourent. Est-ce qu’il n’a pas autre chose à faire de son enfance, comme jouer par exemple et découvrir le monde.

Finalement, est-ce qu’on ne découvre pas justement le monde en observant : observer les gens, la nature, les manières de faire, les réactions ? Un tout petit qui va petit à petit se mettre debout, le fait par observation et imitation, au quotidien, d’autres personnes marchant sur deux jambes.

Peut-être connais-tu l’histoire de l’enfant sauvage, cet enfant qui a été retrouvé dans une forêt d’Aveyron et recueilli par le professeur Itard. Si l’on en croit les témoignages de l’époque, ce jeune garçon marchait à 4 pâtes, comme les animaux et non, debout, comme la plupart des êtres humains.  

Ce sera seulement après avoir été « socialisé », qu’il aurait acquis certaines pratiques spécifiques à l’Homme. On peut en conclure, que n’ayant été en contact principalement qu’avec des animaux, Victor de l’Aveyron, a adopté la marche à 4 pates.

L’observation et l’imitation seraient donc des capacités intrinsèques à l’être humain et donc que l’enfant va observer et imiter tout au long de son enfance, et même après.

Quel est notre rôle dans cet apprentissage

La question qui se pose est que si l’observation est une capacité innée, que nous reste-t-il à enseigner à nos enfants ?

Il est important de comprendre que nous observons ce que nous avons envie d’observer. J’ai toujours trouvé qu’il y avait beaucoup plus de femmes enceintes et de mamans avec un landau se baladant dans les rues lorsque le désir d’avoir un enfant se faisait sentir en moi. As-tu déjà observé ce phénomène. C’est tout simplement que nos pensées sont plus focalisées sur un sujet et notre regard sera plus facilement dirigé vers tout ce qui s’en approche.

Pour en revenir à notre rôle de maître observateur, l’objectif que nous avons est de montrer comment observer ce que nous n’aurions pas pensé regarder et interpréter les faits.

Apprendre à observer à un enfant, à quoi ça sert ?

Je t’entends déjà me dire que c’est d’un niveau universitaire ce que je te propose. Mais avant de t’emporter et d’arrêter ici d’écoute ce podcast, laisse-moi te donner un exemple concret.

Si comme moi, tu as des enfants impatients (ce qui m’étonnerait du contraire, puisqu’un enfant est de nature pressé), ça doit t’arriver régulièrement d’être interrompu pendant que tu parles.

Analysons une situation de ce type. Je parle au téléphone avec ma meilleure amie, quand surgit mon fils tout en me demandant s’il peut aller jouer dans le jardin. Il parle avant même de m’avoir dans son champ de vision et donc ne réalise pas que je suis déjà en train d’écouter une autre personne.

À ce moment-là, savoir ce que je fais ne l’import peu. Il a seulement envie de savoir s’il peut sortir dans le jardin. Il n’a donc pas le réflexe d’observer avant de parler.

L’objectif est donc d’apprendre à l’enfant à observer ce qui se passe autour de lui, pour adapter sa réaction à la situation.

Enseigner l’art d’observer

Ce n’est donc pas donné à tout le monde de savoir observer, analyser et réagir de la meilleure manière possible. Même adulte, cela reste parfois difficile. Pour la petite anecdote, ma fille me fait de temps en temps la remarque « maman faut regarder avant de parler », lorsque je lui demande de me donner quelque chose qui se trouve juste devant moi.

Observer correctement n’est donc pas si évident que cela. Je dirais même que c’est un art.

Sylvaine Pascual, coach spécialiste en job design, propose 12 exercices pour aider à développer son sens de l’observation. Il y en a 5 qui ont particulièrement attiré mon attention et qu’on peut faire sous forme de jeux avec les enfants. Pour les autres exercices, je te laisse le lien de l’article de Mme Pascual pour que tu puisses aller les voir.

Prêter attention aux autres

C’est-à-dire prendre le temps d’observer les autres, regarde ce qui fait d’une personne ce qu’elle est. Regarder ces particularités physiques, ces mimiques, ces habitudes, les mots qu’elle utilise, etc. Bien évidemment, sans jugement et avec beaucoup de bienveillance.

Inventez des mini-défis d’observation.

Mes parents avaient pris l’habitude, pour nous occuper lors de longs voyages en voiture, de nous proposer de compter les voitures d’une même couleur, ou les sapins de Noël illuminés en période de fêtes. En plus de faire passer le temps, cela permet à notre cerveau de se focaliser sur des détails qui, d’ordinaire n’attirent pas notre attention.

Chercher des éléments familiers dans quelque chose de nouveau

J’aime beaucoup l’idée d’apprendre à retrouver des éléments sécurisants dans un milieu nouveau. N’est-ce pas stressant pour un enfant de se retrouver dans une nouvelle école, avec de nouveaux enfants ? Si l’on aide l’enfant à s’accrocher à des éléments qui lui sont familiers, la transition se fera plus facile. En travaillant cela de manière ludique, dans d’autres contextes moins stressants, cela se fera plus naturellement lors d’un changement plus important.  

Chercher des éléments nouveaux dans quelque chose de familier

Parfois, nous passons devant les mêmes bâtiments, dans les mêmes rues et nous voyons toujours les mêmes détails. C’est donc un exercice intéressant que de chercher à trouver des caractéristiques de ces endroits que nous n’avons encore jamais remarquée

Le jeu de l’adjectif

Prendre place dans un endroit et regarder autour de soi. Après avoir défini un adjectif, le but du jeu est de repérer tout ce qui correspond à ce mot. On peut également faire l’exercice inverse : trouver un adjectif pour qualifier chaque chose que nous observons.

Apprendre à observer, un jeu d’enfant

Tu vois, il existe bien des jeux pour développer son sens de l’observation. Évidemment, tu peux en inventer d’autres, comme contempler les nuages et leur attribuer la forme d’un objet ou d’un animal.

Tu peux aussi verbaliser à ton enfant lorsqu’il n’a pas été attentif. Et surtout, tu peux lui monter l’exemple : observe, toi aussi, ce qui t’entoure, exprime ton émerveillement, parle de ce que tu vois, de ce que tu ressens, montre-lui qu’on peut être attentif à chaque détail.

Savoir observer ouvre au monde, donner des éléments de réflexion et nous apporte une meilleure compréhension des gens et de tout élément appartenant à notre vie.

Je ne vais pas parler plus longtemps et je te laisse avec la citation suivante :

“Trois facultés sont dites essentielles au développement de la mentalité : l’observation, la concentration, l’action.”

Luc Rochefort

Tu as d’autres jeux ou exercices à proposer pour développer le sens de l’observation des enfants. Alors partage-les dans les commentaires.


  •  
  •  
  •