Défi 30 jours 30 moments de qualité avec mes enfants: semaine 4, le bilan, la prise de conscience.

Défi 30 jours 30 moments de qualité avec mes enfants: semaine 4, le bilan, la prise de conscience.

21 août 2018 2 Par Shirley

 

Nous arrivons au terme de cette 4ème semaine de défi. Il y a eu des jours plus difficiles que d’autres. Des jours ou j’aurais voulu que mes obligations ne me rattrape pas. Mais il y a surtout eu de merveilleux moments de bonheur et de rigolade. Pour ce dernier article au sujet de ce défi, je ne vais pas m’y prendre comme d’habitude. Je ne vais pas vous lister simplement les activités faite chaque jour. Vous allez découvrir, ma prise de conscience et ce que j’ai du changer en moi, pour en arriver à réaliser ce défi. Et vous saurez, à la fin de l’article, si je l’ai réellement réussi.

C’est ça que je veux pour ma vie, pour la vie de mes enfants. C’est ce message que j’aimerais faire passer à mes enfants. Grandissez, mais gardez votre âme d’enfant.

Au début c’était compliqué

Mon défi n’a pas été facile au départ. Si vous vous souvenez bien, je voulais profiter de passer un bon moment autour d’un album jeunesse avec mes enfants. Un moment, un album par jour avec mes 3 chérubins. Mais la réalité m’a vite rattrapé et j’ai réalisé que leur motivation n’était pas forcément à la hauteur de la mienne. J’avais envie, mais pas forcément eux. C’était pas leur choix. Je leur imposait mon envie de découvrir des livres avec eux. Et le pire de tout, c’est que c’était quand moi j’avais envie et le temps, et non quand eux aurait eu envie.

J’avais donc modifié mon défi pour ne plus mettre l’accent sur les livres, mais sur des activités diverses. L’important était de passer un moment agréable et de qualité avec mes enfants.

La prise de conscience

J’ai ensuite pris conscience, que nos enfants n’avait pas les mêmes besoins. Un enfant pourra se satisfaire d’un gros câlin, un autre aura besoin de toute notre attention pendant plusieurs minutes, voir même quelques heures. Et c’est évolutif: un enfant aura besoin de passer beaucoup de temps avec nous un jour et le lendemain il ne cherchera pas plus que ça notre attention. Il faut donc être à l’écoute de nos enfants. Ils sont tous différents et vivent une situations différemment les uns des autres.

Laissons-les nous parler. Posons-nous et posons-leur les bonnes questions pour trouver ce qui les rassure et leur permettre de continuer de grandir dans les meilleures conditions qu’on puisse leur apporter.

Quel changement j’ai du entreprendre

Mais finalement, comment je m’y suis prise pour tenter de réussir mon défi?

J’ai du d’abord me faire violence, m’obliger à prendre de nouvelle habitude, apprendre à laisser derrière moi mes obligations et mes occupations. J’ai du apprendre à abandonner mon smartphone, l’espace d’un moment chaque jour, pour observer mes enfants, pour les écouter et pour profiter d’être avec eux.

Il m’a fallu observer mes enfants pour leur proposer ma présence dans leurs activités sans les couper dans leur élan de découverte. J’ai du me retenir d’aller vers eux quand j’en avait envie, et me motiver a aller vers eux quand ils en étaient demandeurs.

Je me suis laissée aller dans des parties de caches-caches, des batailles de coussins, des courses autour de la table de la salle à manger, des moments de câlins tous ensemble, des heures de dessins et de coloriage, des éclaboussures dans la piscines, les bouches et des doigts pleins de chocolats, les parties de minigolfs, et j’en passe. Je suis redevenue enfant l’espace de quelques instantes pour le plaisirs de mes enfants. J’ai vu leurs yeux briller, leurs lèvres sourire et j’ai entendu leurs éclats de rire…. et les miens avec.

Et finalement, il est réussi ce défi?

Oui ! Même s’il n’est pas évident de se rappeler exactement de chaque merveilleux moments passé avec mes enfants. Même si les moments passés avec mes enfants ne sont pas sont pas toujours évident, ils sont exceptionnels. Car j’ai pris le temps pour eux, j’ai pris le temps de les écouter, des les regarder et d’être avec eux.

L’essentiel à retenir de ce défi, c’est pour moi d’avoir découvert que je pouvais laisser mes tâches ménagères, mon travail pour être avec mes enfants. D’arrêter d’être parfaite, d’avoir un appartement propre et ranger, mais de profiter de mes enfants. Arrêter de vivre à 200km/h et oublier de regarder grandir nos enfants, mais s’arrêter de courir et prendre le temps de les observer, de les voir heureux. De (re)devenir enfant de temps en temps et apprécier les petits plaisir.

C’est ça que je veux pour ma vie, pour la vie de mes enfants. C’est ce message que j’aimerais faire passer à mes enfants. Grandissez, mais gardez votre âme d’enfant.

 

Et vous, que faites-vous pour garder votre âme d’enfant?


Si vous souhaitez relire les articles de ce défi:

Les résumés des albums jeunesses découverts avec mes enfants, le 1er, le 2ème et le 3ème.

Les bilans: 1ère semaine, 2ème semaine et la 3ème semaine.


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage