Comment faire obéir les enfants ?

Comment faire obéir les enfants ?

  •  
  •  
  •  

Comment faire obéir les enfants ? Je pense que je ne suis pas la seule maman à vouloir que mes enfants m’aident, qu’ils s’habillent sans devoir le leur répéter à plusieurs reprises ou qu’ils acceptent de ranger leur chambre avec enthousiasme. Enfin, j’aime quand tout se passe comme j’ai prévu.

Mais on sait bien qu’avec des enfants, ça ne se passe pas toujours aussi bien. C’est normal, ce sont des enfants.

Tu peux directement écouter le podcast ci-dessous, le télécharger pour l’écouter plus tard ou t’abonner sur les plateformes d’écoute en ligne (Deezer, Apple podcast ou Spotify). Tu peux retrouver les précédents podcast ici.

Si tu as lu mon article de lundi passé (ici), je fais un défi sur tout le mois de mars: 1 podcast pendant 31 jours. Comme tu as peut-être remarqué, je n’ai rien publié ce week-end. Pour cause, j’avais besoin de prendre du temps en famille, ce sera d’ailleurs le sujet de mon podcast de demain. Mais ne t’en fais pas, pour pallier ce manque, j’ai décidé de prolonger mon défi jusqu’au 7 avril.

Une méthode à éviter pour faire obéir les enfants

Il existe bien la méthode du « je compte jusqu’à 3 et si tu n’es pas prêt, je … ». Je fais quoi d’ailleurs ?

On dit toujours ça, mais finalement, on ne va rien faire. On va juste mettre plein de chiffres après la virgule : deux un quart, deux et demi, deux trois-quarts, etc… Jusqu’à ce que l’enfant ait effectué ce qu’on lui a demandé.

Je suis d’accord avec toi, ça marche, à peu près. Et pour être honnête avec toi, j’utilise parfois cette technique, quand je n’en peux plus, quand je suis fatigué ou quand « trop, c’est trop. »

Mais aujourd’hui, ce n’est pas cette manière de faire que je vais t’apprendre, parce qu’elle n’a rien de très positive. Elle est plutôt l’opposé, puisqu’on utilise une menace pour arriver à nos fins.

Je vais plutôt te présenter un principe qui te permettra, avec plaisir et bonne humeur, de faire obéir tes enfants.

L’état émotionnel, affectif de l’enfant est important

Parlons un peu de l’état émotionnel, l’état affectif dans lequel l’enfant doit se trouver pour pouvoir effectuer ce qu’on lui demande, dans les meilleures conditions possibles.

Chacun d’entre nous, et les enfants encore plus, avons besoin d’avoir un réservoir émotionnel rempli pour être ouvert à entendre ce qu’on a à nous transmettre.  

Comme une voiture a besoin de carburant pour avancer, l’enfant possède un réservoir affectif rempli d’amour inconditionnel, qui va délivrer l’énergie nécessaire à affronter les variations émotionnelles de chaque instant.

L’enfant a besoin qu’on lui exprime tout notre amour régulièrement. Pas une fois par semaine, pas 1 fois par jour, mais à chaque fois qu’il en réclamera le besoin.

C’est cet amour qui va lui permettre de gérer ses frustrations, ses rancœurs, ses blessures, ses stress, ses inquiétudes, ses séparations, ses conflits, mais aussi sa faim, sa fatigue et bien d’autres sentiments et sensations.

Si l’enfant n’est plus en mesure de gérer ses différents états émotionnels, lui demander de faire quelques choses deviendra ingérable pour lui. Ce sera une situation de plus à devoir affronter sans pouvoir puiser dans son réservoir les ressources nécessaires.

Avant de se fâcher ou d’en arriver à des menaces, il est important de veiller à donner l’amour inconditionnel nécessaire à l’enfant.  

L’amour est la clé pour faire obéir les enfants

Selon Gary Chapmann, l’auteur du livre « les 5 langages de l’amour », il existe 5 manières d’exprimer notre amour et donc 5 manières de recevoir cet amour

Pourtant, même si nous utilisons inconsciemment ces 5 langages, nous en avons tous un prédominant, un qui nous parle plus que les 4 autres. L’enfant également. Il sera beaucoup plus réceptif et son réservoir affectif rempli plus rapidement, si nous utilisons en priorité son langage favori.

À toi de trouver lequel des 5 langages que je présente dans l’article le réservoir émotionnel de l’enfant, tu auras besoin de pratiquer avec ton enfant.

Tu peux tester les différents langages pour voir auquel ton enfant va être le plus réceptif.

Cependant, les 5 manières de transmettre ton amour sont importantes et il ne faudrait pas les laisser de côté. Nous pouvons évoluer et avoir besoin d’un langage ou d’un autre, selon les événements que nous traverserons dans la vie.

Pour faire obéir les enfants, utilisons leur langage de l’amour

Tu as certainement compris, que c’est en prenant le temps de comprendre quel comportement tu devras adopter pour transmettre ton amour à ton enfant qu’il sera plus réceptif à tes demandes, qu’il participera plus volontiers aux tâches et que tu auras moins besoin de t’énerver.

Si après avoir pris soin de couvrir d’amour ton enfant, tu te confrontes toujours à un refus de coopérer, tu peux toujours essayer, de transformer la tâche demandée sous forme de jeu ou en utilisant la musique.

D’ailleurs, si tu es intéressé à ce que je développe ces deux astuces dans un prochain podcast ou article, fais-le-moi savoir dans les commentaires.

Pour terminer, la citation du jour vient d’Isabelle Filliozat

“L’amour n’est pas une récompense, mais un carburant !”

Isabelle Filliozat

Pour aider d’autres parents et leur permettre de connaitre cette manière bienveillante d’agir avec leur enfant, partage vite cet article et ce podcast sur tes réseaux sociaux.


  •  
  •  
  •