Communiquer avec bébé : les gestes simples

Communiquer avec bébé : les gestes simples

8 septembre 2020 10 Par Shirley
  •  
  •  
  •  

La semaine passée, vous avez découvert l’importance de la communication. Pour continuer dans ce mois spécial communication, nous allons aborder le sujet « comment communiquer avec son bébé ».

Dans les prochaines semaines, vous retrouverez les thèmes suivants :

Avant la naissance, comment communiquer avec bébé

1 Par le toucher

femme qui communique avec bébé avant la naissance
Image par Igor Link de Pixabay

Le fœtus développe très vite le toucher dans sa vie intra-utérine. C’est d’ailleurs la première capacité sensorielle qui se développera. Vers 9 semaines, il sera particulièrement sensible au niveau du visage et paume des mains. Toutefois, il faudra attendre une douzaine de semaines pour que le bébé perçoive les pressions sur le ventre de sa maman et donc commencer à communiquer avec lui par ce biais.

L’haptonomie, méthode de communication avec le fœtus, par le toucher, à travers la paroi du ventre de la mère (définition Le Petit Robert), est donc le meilleur moyen d’apprendre à communiquer avec son bébé avant sa naissance.

Je vous laisse découvrir cette pratique à travers ce reportage.

2 Par la parole

De nombreuses études ont été faites qui démontrent que le fœtus à la capacité physiologique d’entendre les sons à partir de 6 mois de vie intra-utérine. Néanmoins, le bébé ne perçoit pas les sons de la même manière que nous.

Il sera plus particulièrement réceptif aux sons graves, comme bruit d’un avion ou certains instruments de musique comme la contrebasse.

En ce qui concerne la voix humaine, il est important d’augmenter son intensité pour qu’elle parvienne au fœtus. Cependant, la voix maternelle fait exception à cette règle. Cela pour la simple raison qu’elle se propage simultanément de façon interne et externe.

Plus le bébé grandira, plus il sera apte à reconnaître les voix qui lui sont familières et s’y attacher. C’est donc déjà pendant sa vie intra-utérine que se construit la relation avec les membres de sa famille. D’où l’importance de parler à son bébé et laisser le papa, les frères et sœurs en faire autant.

3 À travers les émotions de la mère

C’est un sujet délicat, mais qui mérite néanmoins d’être abordé. Le bébé ressent très rapidement les variations émotionnelles de sa maman ; autant les moments joyeux, que ceux qui sont plus tristes, mais également l’angoisse, le stress et la colère. Il va être capable d’associer les stimuli extérieurs avec les émotions de la mère, comme l’a démontrée cette étude.

Il n’est jamais évident, pour tout être humain, de contrôler ses émotions et encore plus lorsque les hormones s’en mêlent. Cependant, il est bon d’être à l’écoute de son corps et savoir repérer les événements qui nous bouleversent (positivement ou négativement) pour éviter de trop grand chamboulement pour le bébé.

Si vous avez envie d’apprendre à mieux canaliser vos émotions, je vous conseille d’aller lire cet article que j’ai rédigé sur l’expression de ses émotions en tant que parents.

Communiquer avec bébé à travers des gestes

1 Le contact peau à peau

Juste après l’accouchement, grand nombre de maternités proposent aux parents de faire du beau à beau. Il s’agit de positionner le bébé nu (ou en couche) directement contre la poitrine de la maman (ou du papa). Bien évidemment, cet acte peut être répété autant de fois que nécessaire, et ce, même de retour à la maison.

C’est certainement la meilleure manière de communiquer son amour, sa protection et son attachement dès les premières minutes de vie de votre nouveau-né.

Les avantages de ce contact sont autant pour le bébé que pour les parents.

Pour le bébé

Au niveau physiologique, le « peau-à-peau » permet une meilleure régulation de la température. Ce contact va également permettre une stabilisation du rythme cardiaque et de la respiration. Il est d’autant plus important lorsque l’accouchement a été difficile ou que le bébé est prématuré.

Pour le bébé, c’est une continuité rassurante. Il a été, pendant 9 mois, en contact constant avec le corps de sa maman, soudain il se retrouve totalement extérieur à ce milieu. Les bruits, les lumières, tout est nouveau pour lui et donc source de stress. Le contact avec la peau de sa mère (ou de son père) va alors lui rappeler ce cocon qu’il vient de quitter. Cela va l’apaiser et le rassurer.

Pour les parents

Pour la maman, ce contact aura également des effets bénéfiques pour son corps. Premièrement, cela favorise l’expulsion du placenta et diminue de risque d’hémorragie. De plus, cela facilite la mise en place de l’allaitement. 

Ce contact va favoriser la production d’ocytocine, cette hormone qui, entre autres, permet une sensation de bien-être général. Si ce contact peau à peau est rassurant pour l’enfant, il est tout autant rassurant pour les parents. Le parent pourra retrouver plus rapidement une sérénité et se sentir confiante pour la suite. Le contact peau à peau aide à construire la relation parent-enfant.

2 Les regards et les sourires

Je suis convaincue que grand nombre de parents passent du temps à sourire et regarder leur nouveau-né avec beaucoup d’amour et d’affections. C’est un très bon moyen de communiquer avec son bébé.

Je vous encourage donc à continuer de capter le regarde de votre tout-petit, de lui sourire, de rire, de l’observer. Ce langage est universel et votre bébé est déjà capable de capter l’amour que vous voulez lui transmettre.

3 Le massage du bébé

Comme nous avons pu le constater plus haut dans ce texte, le toucher prend une grande place dans la vie du bébé (que ce soit pendant la grossesse ou après). C’est le sens le plus développé chez les nourrissions. C’est pourquoi, il est important d’utiliser ce sens pour communiquer avec lui.

bébé couché dans un panier

Il existe bien des manières de toucher son tout-petit : en le caressant, en lui donnant des bisous, en lui faisant les chatouilles, etc… et en le massant.

Le massage permet de favoriser et renforcer le lien d’attachement, mais pas seulement. Il a la vertu d’apaiser le bébé et de lui permettre d’avoir un meilleur sommeil. La circulation sanguine sera aussi favorisée et permettra une meilleure oxygénation du corps. De plus, grâce au massage, nous pouvons soulager certains maux du bébé. Par exemple les coliques à travers la stimulation digestive ou les poussées dentaires. Le massage a de nombreuses vertus.

Je vous laisse avec une vidéo de l’émission La maison de Maternelle pour découvrir les bases du massage pour bébé.

Si vous voulez aller plus loin et apprendre les bons gestes, je vous conseille de vous approcher de professionnels.

Pour la Suisse

logo de l'association suisse en massage pour bébé

Pour la France

logo de l'association française de massage pour bébé

Pour la Belgique

Nous verrons dans le prochain article, comment parler à notre bébé. En attendant, je vous encourage à partager ce texte autour de vous.


  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages