Défi se déconnecter du virtuel: constatations alarmantes et objectifs

Défi se déconnecter du virtuel: constatations alarmantes et objectifs

21 octobre 2018 4 Par Shirley

 

Voilà déjà 2 semaines que je me suis lancé le défi d’apprendre à mieux gérer mon temps sur mon smartphone et consacrer plus de moments avec mes enfants. Après avoir télécharger 2 applications pour comptabiliser mon temps passé sur mon téléphone, le constat est alarmant: je suis accro à ce tout petit outil de technologie. Alors comment vais-je me “désintoxiquer”? Quels sont les objectifs que je me fixe et que vais-je mettre en place pour résoudre ce problème?

Les applications d’analyses de mon smartphone

Comme je vous en parle dans mon premier article sur le sujet, les 2 applications que j’ai installé sur mon smartphone sont Moment et Space. J’ai pris uniquement la version gratuite pour démarrer. Mais j’en suis déjà bien satisfaite. A voir par la suite, si j’investi dans une version payante.

Spacegraphique space

Cette application me donne un super graphique à la semaine qui m’informe directement, au premier coup d’oeil, les jours où j’ai été le plus connecté. Il indique que le temps moyen que nous devrions passer sur notre téléphone serait de 1h40. Il ajoute ensuite les minutes qui dépasse ce temps. Si nous cliquons sur un jour, nous voyons le temps total en minutes.

Seul point négatif, il n’indique la durée passée sur l’appareil qu’à la fin de la journée.

Moment

graphique moment 2Ce logiciel est complémentaire au premier. En plus d’indiquer le temps total passé sur le smartphone par jour, il donne le déroulement des connexions, à la minute près, chaque jour. Cela m’a donc permis d’analyser les moments où j’avais le plus de peine à me séparer de mon téléphone.

Le seul point négatif de cette application, c’est qu’avec la version gratuite, nous ne pouvons remonter que jusqu’à 2 semaines en arrière. Les archives antérieur étant réservées au membres premium.

Les observations sont alarmantes

Combien de temps?

La constatation est alarmante. Et j’ai pris conscience de la gravité de la situation. J’avais pas conscience que mon smartphone prenait autant de place dans ma vie. Je réalisais que je l’utilisais souvent et que je pourrais m’en passer bien plus souvent que ce que je faisais. Mais quand on voit la réalité en chiffre, c’est dramatique.

Je conseil à tous de faire une fois dans sa vie l’expérience de calculer le temps que vous passer sur votre téléphone, Vous serez étonné par vos résultats.

Alors, mon temps moyen se situe entre 3h et 3h30 par jour à utiliser mon smartphone.

Dramatique vous trouvez pas? Et cela est une moyenne. Donc imaginer qu’il y a des jours, où nous étions invité et que je n’ai que très peu regardé mon téléphone et d’autres où j’étais tranquillement à la maison à passer plus de 4h dessus. C’est alarmant, je vous l’assure.

Quand?

Là, j’avoue que j’ai été moins surprise par le résultat. Je sais généralement quand j’allume mon téléphone et pourquoi.graphique moment 3

La matin au réveil est ma plus grande perte de temps. Je peux flâner dans mon lit entre 30min et 1h avec mon smartphone. Une perte de temps, je vous l’accorde.

Dans la matinée j’allume quelques minutes par-ci, quelques minutes par-là. C’est pas des temps exorbitants, mais l’un dans l’autre, ça peut vite faire 30min en une matinée.

Après le repas, pendant la sieste c’est mon petit moment à moi. J’avoue que j’apprécie ce moment calme où je peux me perdre sur la toile à lire tout… (et malheureusement) n’import quoi.

Pendant l’après-midi, comme le matin, j’y flâne par-ci par-là. C’est souvent pour pas grand chose et parfois pour m’occuper quand les enfants jouent bien.

En fin de journée, quand la fatigue devient plus grande, quand les enfants sont épuisants, j’ai la mauvaise habitude de m’échapper, de m’enfuir et me cacher derrière mon écran.

Le soir, une fois les enfants au lit j’apprécie m’allonger sur mon canapé, mon smartphone à la main. Mais le plus dramatique, c’est lorsqu’on décide de regarder la télé avec Jérémie et qu’en parallèle nous sommes chacun sur notre téléphone où tablette. C’est l’absurdité de notre génération.

En résumée j’ai toujours mon téléphone allumé à longueur de journée. Vous n’allez pas me dire que c’est pas alarmant? C’est même triste. C’est malheureusement un fléau de notre génération. Je ne peux pas changer la société, mais je peux me changer moi.

Quoi?

Qu’est-ce qui me prend le plus de temps? Quelle application est chronophage et me détruit petit à petit?

 

FACEBOOK ET INSTAGRAM

Encore et encore, les réseaux sociaux sont les applications qui détournent notre attention, qui nous prennent notre temps, notre énergie et nos vie.

LES JEUX

Pour ce qui est des jeux, c’est également un problème sociétaire. Nous apprécions de plus en plus pouvoir jouer sur notre smartphone quand bon nous semble. Pourtant, faire des jeux de société, tous ensemble est bien plus enrichissant, plus intéressant et plus social qu’un simple écran.

Quels sont donc mes objectifs

  • J’estime que je suis capable de diminuer mon temps sans pour autant supprimer complétement mon utilisation de mon smartphone. J’aimerais ne pas dépasser les 2h/jour.
  • Pour cela je me suis fixé l’objectif de n’utiliser mon téléphone que le matin, pendant la sieste et le soir une fois les enfants au lit. Je vais donc supprimer tout ces moments inutiles pendant le reste de la journée. Bien sûr, je n’exclue pas les appels qui sont l’utilité de base d’un téléphone, et les recherches urgentes.
  • Pour m’aider, il a fallu supprimer des jeux. Parce que c’est ce que j’avais en plus grand nombre sur mon smartphone. Et lorsque j’étais bloquée dans un jeu, j’en faisais un autre. Il n’y avait donc jamais de fin. J’en ai quand même gardé 1 ou l’autre pour le plaisir.
  • J’ai décidé, comme dans mon premier post sur ce défi, de remplacer ces moments creux, par des activités diverses. J’ai déjà tenté le bricolage, les jeux avec les enfants et la lecture. Ce qui me convient pour le moment le mieux est le lecture. Car j’utilisais mon smartphone pour avoir un moment à moi, donc le livre est une très bonne alternative. J’ai d’ailleurs terminé 2 livres en cours et commencé un autre qui attendait depuis plusieurs mois.

Et comment je fais pour travailler sur mon blog?

C’est tout simple, lorsque je dois travailler, je vais toujours sur mon ordinateur. Et pendant ce temps, je n’ouvre les réseau sociaux qu’uniquement pour le travail et non pour lire les publications de mes “amis”. Jamais de jeux sur l’ordinateur ni de vidéo YouTube pour le divertissement, uniquement pour le travail. Pour moi, c’est important d’avoir cette barrière pour ne pas se déconcentrer lorsqu’on travail et pouvoir mener à bien nos projets.

Bilan

Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, car cela ne fait que quelques jours que je me suis fixé les objectifs. Mais je suis confiante. J’ai déjà pleins d’idées d’activités en attente, et un regain de motivation. Donc malgré une fatigue toujours croissante avec le temps de luminosité par jour qui diminue et l’épuisement lié au travail de mon blog, je suis confiante quant à la réalisation de mon défi.

Et vous, quels sont vos objectifs pour diminuer votre consommation de smartphone?


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages