Mes 5 astuces faciles pour des repas sereins en famille

Mes 5 astuces faciles pour des repas sereins en famille

15 janvier 2019 1 Par Shirley
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est fréquent ! Des cris. Des pleurs. Des enfants qui se lèvent de table et courent partout. Un papa qui regarde son smartphone. Une maman qui essaye tant bien que mal de faire avaler une cuillère de brocoli à son fiston. Un bruit d’avion, de train et tout autre objet sonore qui pourrait être susceptible de faire ouvrir la bouche du garçon. Vous avez certainement tous déjà eu cette impression. Comment faire pour que les repas deviennent d’agréables moments en famille. Ca nous arrive à tous. Alors, voici 5 astuces, faciles à mettre en place, pour favoriser des repas sereins.

 

Cet article fait suite au carnaval d’articles organisé par Nath du blog  https://www.nutri-momes.com. Les blogueurs s’unissent et publient autour du thème “Vos astuces pour des repas sereins en famille”. vous aurez accès librement à la compilation de ces articles sous forme d’un e-book gratuit. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur Partager l’article !

 

Avant le repas

1. Faire participer l’enfant

Beaucoup d’enfants apprécient de voir comment les repas se font. Parfois, ils veulent participer à sa réalisation. Parfois, ils souhaitent seulement être à vos côtés et regarder. Qu’importe leur choix, il est important qu’ils puissent se rendre compte de la manière dont sont préparés les aliments.

Cela permettra à votre enfant d’apprécier ce que vous avez préparé ensemble et goûtera plus facilement les aliments inconnus.

confection de pizza avec un enfant

Pendant le repas

2. Éteindre la TV

On ne le répétera jamais assez ! Il faut surveiller le temps passé devant les écrans. C’est donc un moment adéquat pour éviter cette passivité et cette surconsommation visuelle.Moment convivial assuré et des repas sereins !

De plus, la concentration des enfants (et des adultes) est focalisée sur l’écran et donc pas réceptif à vos attentes. Votre demande ne sera pas entendue. Les enfants seront d’autant plus agressifs si vous les dérangez dans leur jeu ou leur dessin animé. Éteindre la TV, la tablette ou le smartphone permettra également d’avoir un moment où notre attention, et celle des enfants, sera plus centré sur le reste de la famille.

Commençons par éteindre tous les écrans (TV, tablette, portable, …) pendant les repas.

Moment convivial assuré et des repas sereins !

tête de cheval dans écran d'ordi

3. Laisser l’enfant se servir seul

Les enfants apprécient qu’on leur fasse confiance.

Quoi de mieux que le moment du repas pour leur manifester cette attention.Sous votre surveillance, bien entendu, laisser les enfants se servir eux-mêmes de nourriture. Ils apprendront ainsi à estimer leur faim, à se resservir si nécessaire.

Une fois que les enfants auront l’habitude d’effectuer le service, vous pourrez instaurer le principe du « on mange ce qu’on s’est servi ».

 

4. Favoriser les discussions en famille

Pourquoi ne pas profiter du repas en famille pour raconter sa journée ?Prendre le temps d’écouter ce que les autres membres de la famille ont fait pendant la journée.Rigoler ensemble

Programme les événements des prochains jours, des prochaines vacances.

Poser des questions.

Développer un sujet passionnant, argumenter, débattre.

Autant de sujets de conversation qui peuvent enrichir les relations au sein de la famille, entre les parents et les enfants, dans la fratrie.

Essayez et venez raconter dans les commentaires comment ces échanges se sont déroulés.

bisou entre deux soeurs

5. Ne pas se focaliser sur la nourriture

On a tendance à vouloir que nos enfants fassent honneur à notre cuisine. Qu’ils aient une alimentation équilibrée. Et de ce fait, nous avons la mauve habitude de regarder leurs assiettes et leur faire remarquer qu’ils n’ont pas terminé leurs légumes, leur viande, …Arrêtons de se focaliser sur ce que l’enfant ne mange pas. Profitons de passer un bon moment en famille.Cela n’empêche pas de motiver l’enfant à goûter de tout.

Des repas sereins, commencent par des parents sereins.

 

Conseil Bonus

Le dessert n’est pas une obligationbébé cuisinier qui mange un poivron

Dans notre foyer, nous n’avons pas l’habitude d’avoir systématiquement un dessert après le repas. Lors de fête de famille ou lorsqu’il y a des invités, c’est différent. Mais cela dit, nos enfants ne réclament que rarement un dessert.

Pourquoi ce choix ?

Si l’enfant a bien mangé son repas, il n’a aucunement besoin d’avoir encore un dessert (qui d’ailleurs est inutile pour une alimentation équilibrée de nos enfants).

Il a été prouvé ces dernières années que trop de sucre dans l’alimentation a de grosses conséquences sur la santé des êtres humains : obésité, problèmes cardio-vasculaires, … Alors, évitons de donner trop d’aliments riches en sucre, en agents conservateurs et autres perturbateurs endocriniens.

Nath du blog nutri-momes.com parle de tous ces sucres que nous trouvons dans notre assiette. C’est intéressant d’aller y jeter un coup d’œil et voir l’impact que cela peut avoir à long terme sur notre santé.

La dernière raison qui nous a poussés à ne pas donner systématiquement des desserts, c’est que nous évitons la tentation de punir si l’enfant ne termine pas son assiette ou ne goûte pas. Les « si tu ne termines pas ton assiette, tu n’auras pas de dessert » sont évités un maximum. Cela est, de toute manière, contre-productif.

Cet article vous a donné quelques pistes d’actions pour vos repas en famille ? Alors, partagez-le autour de vous, sur les réseaux sociaux, à vos amis, vos proches, etc.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages