Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté : apprendre à protéger la faune et la flore

Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté : apprendre à protéger la faune et la flore

  •  
  •  
  •  

Depuis plusieurs années, je me rends compte de l’impact de notre mode de vie sur notre planète : produits chimiques, surconsommations et donc surproductions, gaz à effet de serre, etc… Dans cette démarche de préserver notre terre, j’ai changé plusieurs habitudes quotidiennes que tu pourras brièvement découvrir dans les lignes qui vont suivre. Seulement voilà, changer, c’est bien, mais éduquer les enfants à l’écocitoyenneté et apprendre avec eux à protéger la faune et la flore, c’est encore mieux.  

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Mon geste pour la planète” du blog mes premieresruches.com. Découvrez d’autres gestes concrets pour préserver notre planète sur www.mespremieresruches.com

Les enfants, sont-ils les écocitoyens de demain ?

Il est vrai que l’on entend souvent cette fameuse phrase, « les enfants sont les adultes de demain ». Pourtant, savons-nous vraiment l’interpréter ? Nous ne devrions pas voir cela comme si l’enfant n’avait aucune place dans l’écosystème d’aujourd’hui, mais plutôt se rendre compte que les enfants d’aujourd’hui seront encore là demain, héritier des choix actuels des citoyens du monde.

Ça peut sembler intriguant pour certains, mais, dès leur plus jeune âge, les enfants ont déjà un rôle à jouer dans le respect de notre belle planète. Pas besoin d’attendre qu’ils soient devenus adultes pour prendre part à la vie écologique et citoyenne.

Selon une étude canadienne, les enfants auraient des solutions à des problèmes environnementaux pertinentes, créatives et diversifiées lorsqu’ils sont appelés à agir. En d’autres termes, en passant à l’acte, ils sont plus efficaces et ont une meilleure conscience de leur écocitoyenneté. Alors laissons-leur la place d’agir et de changer le monde d’aujourd’hui et de demain.

C’est en acte et non en mots que les enfants sont éduqués à l’écocitoyenneté

Photo du Hinterstockensee (Stockhorn) en Suisse

J’aime penser que c’est en montrant l’exemple à mes enfants, au quotidien, que je m’implique dans la protection de notre planète. J’agis dans différents domaines tels que l’importance de la nature, le recyclage des déchets, l’économie d’énergie, la consommation de produits locaux, …

Eh oui, j’aide, à mon niveau, à garder une planète qui permettra à nos enfants, je l’espère, de subvenir à leurs besoins primaires, c’est-à-dire respirer, boire et manger. Pour cela rien de mieux que de prendre conscience que, sans la nature, nous ne sommes rien.

S’émerveiller devant la beauté de la nature

J’aime m’émerveiller devant la beauté de notre planète. D’ailleurs, si tu as lu mon article sur la liste de mes rêves, tu sais déjà que je souhaite aller faire un tour du monde en famille et découvrir tous ces endroits extraordinaires dont regorge notre terre.

Au Gäggersteg (Suisse)

Prendre conscience du rôle joué par la nature dans notre vie de tous les jours et le transmettre à nos enfants, c’est là notre objectif en tant que parent, en tant qu’adulte.

Il y a tellement d’activités que l’on peut faire avec des enfants autour de la beauté de la nature :  

  • Observer avec des lunettes d’approche ou une loupe la faune et la flore dans notre jardin, dans la forêt, près d’un point d’eau, … Admirer, regarder et apprécier les paysages, les forces de la nature, etc… Il y a quelques mois, j’avais proposé quelques activités à faire avec les enfants dans cette optique. Tu peux les retrouver ici.
  • Construire un hôtel à insecte ou déposer de la nourriture pour les oiseaux et admirer les animaux en profiter.
  • Organiser l’anniversaire des enfants dans la forêt, comme le propose l’association Pro Nature Suisse et découvrir les riches de ce lieu.
  • Si tu ne sais pas comment faire dans la nature, tu peux aussi laisser d’autres personnes s’occuper d’enseigner à tes enfants, par les actes, le respect de la nature. Les groupes de scoutes sont très compétents dans ce domaine. (Scouts de Suisse, scouts de France, scouts du Canada.)  

Il n’y a pas de meilleures ou moins bonnes manières de montrer la beauté de la nature aux enfants. Alors, ose t’émerveiller et découvrir en même temps que ton enfant les chefs-d’œuvre de notre planète.

Éduquer les enfants à l’écocitoyenneté, les petits gestes du quotidien

Comme je le disais tout à l’heure, c’est à travers notre exemplarité que les enfants prennent des habitudes. C’est donc important de leur montrer ces petits gestes que l’on peut faire au quotidien.

Pas besoin de réinventer le monde, mais avec des actes simples et concrets, on peut déjà faire une différence. Par exemple, être attentif à nos déchets en les triant, en ne les jetant pas dans la nature ou en évitant les articles suremballés. Pour les plus motivés, il y a les magasins en vrac et tenter d’atteindre l’objectif « zéro déchets ».

On peut également prendre soin d’économiser l’énergie et l’eau : éteindre les lumières lorsqu’on sort d’une pièce ou fermer le robinet d’eau pendant qu’on se lave les dents, ça paraît dérisoire, mais c’est un bon début.

Manger de saison et acheter locale font également partie de ces petites actions qui nous semblent être bonnes pour notre planète et pour notre corps.

À toi de voir quels gestes, tu es prêt à faire pour ta planète et celle de tes enfants. Bien évidemment, on fait tous de notre mieux, avec notre conscience et nos moyens.

Conclusion

Je sais que nos enfants suivront leur propre chemin et feront leurs propres choix. Pourtant, je continue à leur cuisiner de bons petits plats maison en essayant d’utiliser les fruits et légumes de saison, de leur offrir des opportunités de découvrir les plaisirs de notre nature et de les informer des conséquences de notre mode de vie sur l’écosystème.

Je garde espoir que mon impact sera positif, que j’aurais su éduquer mes enfants à une écocitoyenneté et surtout qu’ils auront une terre suffisamment en forme pour subvenir à leurs besoins, et même plus.

Et toi, quels sont tes gestes pour éduquer les enfants à l’écocitoyenneté et pour préserver notre planète ?

Musée suisse de l’habitat rural Ballenberg

  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages