L’autonomie de l’enfant : Aménager et adapter notre intérieur

L’autonomie de l’enfant : Aménager et adapter notre intérieur

  •  
  •  
  •  

La semaine dernière, je vous parlais des bénéfices pour l’enfant, mais également pour l’adulte, d’accompagner nos enfants vers l’autonomie. Comme promis, aujourd’hui, je partage avec vous quelques astuces pour aménager notre intérieur de manière à permettre à l’enfant d’être plus autonomie, et cela sans devoir dépenser trop d’argent.  

Introduction

Maria Montessori a créé, dans les « Maison des enfants » (Casa dei bambini) qu’elle a ouverts, du matériel et du mobilier à la taille de l’enfant. Pour elle, il était important que les élèves se sentent comme chez eux et puissent mener à bien leurs expériences. Elle avait bien raison de chercher à adapter le matériel aux enfants plutôt que de forcer l’enfant à s’adapter à l’espace déjà existant. Cela donne aux enfants beaucoup plus d’autonomie.

Cependant, il n’est pas toujours facile, à la maison, d’avoir un mobilier à la taille de l’enfant et du matériel adapté. Malgré cela, il y a des petites choses que l’on peut mettre en place pour favoriser cette autonomie sans devoir créer tout en plus petit.

Un mobilier simple pour une l’autonomie de l’enfant

Je me rappelle avoir vu des photos d’une exposition qui a eu lieu en France, à Paris entre autres. Il s’agissait de meubles du quotidien reproduit en plus grand. Le but était qu’ils soient autant grands pour un adulte que le mobilier classique ne l’est pour un enfant de 2 ans.

exposition "la maison géante"

Exposition « La Maison Géante », de l’association « Alep Prévention »

Les adultes qui ont eu la chance de voir cette exposition sont certainement plus conscients aujourd’hui des difficultés et des dangers que cela implique pour un enfant. Évidemment, nous ne pouvons pas changer tous nos meubles, mais en rendre l’accès plus facile pour les plus petits.

Il existe différents petits tabourets, adaptateurs et autres qui peuvent simplifier la vie de nos enfants et les aider dans leur autonomie. En voici quelques-uns :

L’escabeau ou marchepied

Le marchepied est très utile dans la majorité des pièces de la maison.

  • Dans la cuisine, pour que votre enfant puisse être à vos côtés, apprendre les gestes de l’art gastronomique et voir ce que vous faites.
  • L’accès aux WC ou au lavabo (brossage des dents et lavage des mains) peut être facilité grâce à un simple escabeau dans la salle de bain.
  • Pour parvenir à grimper sur la table à langer, le marchepied est très apprécié des enfants, qui leur donne l’impression d’être grand, et également des parents qui préservent, un peu, leur dos.  

Cependant, j’aimerais mettre en garde. Ce type d’objet ne se met pas près d’une fenêtre, de médicaments, de produits d’entretien ou d’une source de chaleur (gazinière, plaque électrique, etc…) sans surveillance.  

La tour d’observation

Sur le net, vous trouverez certainement des photos de « tour d’observation ». C’est la version « sécurisée » de l’escabeau. Cependant, je déconseille ce format.

En habituant votre enfant à avoir toujours une barre de sécurité, il n’apprendra pas à faire attention. Mieux vaut, dès le départ, expliquer le risque de chute à votre enfant et le lui rappeler à chaque fois.

Évidemment, il faut toujours être avec votre enfant lorsqu’il l’utilise, en tout cas jusqu’à qu’il aura acquis suffisamment d’autonomie.

Les chaises évolutives (style tripp trapp de Stokke©)

une chaise évolutive qui permet à l'enfant d'avoir l'autonomie nécessaire au quotidien

Nous mangeons en principe 4 fois par jour à table. Je ne parle même pas du temps passé pour faire des jeux, des bricolages et autres activités sur la table de la salle à manger ou de la cuisine. Il est donc important que nos enfants puissent devenir autonomes pour s’asseoir à table et profiter pleinement de ces moments.

Je suis convaincue que le meilleur moyen est d’investir dans des chaises adaptées à eux. Des chaises où ils arriveront à s’asseoir seuls et à en descendre seuls. Rien ne vaut ces chaises évolutives pour aider notre enfant à faire seul à table.

Si la très célèbre chaise de la marque Stokke© sort de votre budget, ne paniquez pas, il existe bon nombre de modèles semblables et bien moins cher. Si vous ne trouvez pas satisfaction, il y en a toujours de 2ème main.

L’autonomie commence par l’utilisation d’outils adaptés

Il est également important d’avoir le matériel adéquat pour que votre enfant puisse être autonome. Si vous avez un grand pot d’eau en verre trop lourd pour votre enfant, ce n’est pas productif. Il faut lui mettre à disposition une carafe adaptée à ses capacités. Privilégiez un pot plus petit ou dans une matière plus légère.

Il est également important que votre enfant puisse utiliser de vrais ustensiles et de vrais outils. Si l’enfant apprend à se servir d’un couteau tranchant en votre présence, il sera capable de faire attention avec tous les types de couteaux. C’est pareil pour les outils : un marteau, c’est un marteau, et ça peut faire mal aux doigts si on ne tape pas juste.

Plus tôt l’enfant sera confronté à ce matériel, plus vite il en connaîtra les dangers et leur bonne utilisation.

Aménager un espace personnel pour l’autonomie de son enfant

Les enfants voient que nous aimons avoir des objets qui nous appartiennent, mais également des espaces qui nous sont dédiés : un bureau pour travailler, une armoire pour ranger nos vêtements, un crochet pour suspendre notre manteau, un tiroir pour y déposer nos souvenirs, … L’enfant cherche à faire pareil, car nous sommes ses exemples.

Ce qui importe le plus, pour que l’enfant puisse faire seul et devenir autonome dans certains gestes du quotidien, c’est que le matériel soit accessible.

Il est donc important de repenser aux emplacements du matériel, dans la cuisine, dans la salle de bain, dans la chambre de votre enfant, dans le hall d’entrée et partout où votre enfant aura la possibilité de vous montrer qu’il a envie de faire comme vous.

Pas besoin de réinventer sa maison ou de dépenser des sommes astronomiques.

Je vous propose une petite liste d’aménagement que vous pouvez effectuer pour offrir cet espace à votre enfant et lui donner un peu d’autonomie.

7 petites astuces

  • Installer un crochet à sa hauteur pour accrocher son manteau et mettez-lui à disposition un emplacement pour ses chaussures lorsqu’il rentre à la maison.
  • Libérer un tiroir ou une étagère du placard suffisamment bas pour que l’enfant puisse aider à ranger ses vêtements.
  • Réservez un placard du bas de votre cuisine pour les verres, assiettes et couverts de votre enfant.
  • Posez un petit pot d’eau sur la table à côté du verre de votre enfant.
  • Disposez sa brosse à dents et le dentifrice sur le bord du lavabo, là où il pourra les prendre lui-même en grimpant sur l’escabeau.
  • Ses livres et ses jouets devraient être accessibles sans votre aide (pour y jouer seul et pour apprendre à ranger).
  • Définir un endroit pour que votre enfant puisse ranger son pyjama seul. J’aime beaucoup ce modèle-là.

Conclusion

L’enfant a besoin d’un espace adapté à sa hauteur et à ses capacités pour acquérir de l’autonomie. Il suffit de peu de choses: des tabourets, un petit crochet à sa grandeur, ranger les ustensiles à sa portée ou tout simplement lui consacrer un étage du bas du placard.

Maintenant à vous de jouer et partagez en commentaire ce que vous avez mis en place dans votre maison pour favoriser l’autonomie de votre enfant.  


  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage