L’allaitement long: c’est quoi ? A quoi cela sert ?

L’allaitement long: c’est quoi ? A quoi cela sert ?

  •  
  •  
  •  

Cette semaine, je laisse la place à Sandy, heureuse maman de 2 enfants et passionnée de sport, pour nous parler de l’allaitement long. Cet article et un bon complément à celui sur le post-partum que je vous avez partagé il y a quelques mois. Bonne lecture.

Bonjour, je suis Sandy, infirmière de profession (et sportive de passion). Je profite d’un passage sur le très beau blog de Shirley pour vous présenter l’allaitement long.

« Bon Dieu, on va nous parler d’allaitement à n’en plus finir ? »

Mais non, pas d’inquiétude ! L’objectif ici sera de découvrir quel est cette méthode d’allaitement, pour vous informer au mieux, sans jugement et sans tabous. Ainsi, si vous êtes nouvelles ou futures mamans, vous pourrez choisir votre allaitement en toute connaissance de cause. Pour ma part, j’ai allaité mon premier enfant 3 mois, et mon deuxième 8 mois. Alors, peut-on considérer mon deuxième allaitement comme un allaitement long ?

Informations sur l’allaitement

Avant de parler d’allaitement long, parlons tout d’abord de l’allaitement de façon plus générale. Le lait maternel est l’aliment idéal pour les enfants jusqu’à 4 à 6 mois, selon le Comité de nutrition de la Société française de pédiatrie. Il peut être consommé au delà, à condition d’être associé à une alimentation solide, prenant progressivement le relais à compter de cet âge. Cet aliment demeure l’apport lacté le plus adapté à l’enfant, car la composition du lait évoluer en fonction des besoins de ce dernier.

L’allaitement procure de nombreux avantages, tels que :

  • La relation mère/enfant : on communique par le biais de caresses et de mots doux pendant que bébé mange, ce qui favorise la relation et rassure l’enfant
  • La santé : entre les anticorps de la maman, et le lait produit spécifiquement pour ses besoins, bébé grandira au mieux, et son risque de développer des maladies sera réduit (cf naître et grandir)
  • La santé (bis) : la maman aussi a une meilleure santé. Les mamans allaitantes ont moins de risques de développer des cancers du sein, de l’utérus et des ovaires
  • L’économie : pas besoin d’acheter le lait
  • La praticité : pas besoin de préparation, le lait est prêt à l’usage dès les premiers pleurs de bébé
  • L’écologie : permet de nourrir son enfant sans déchet : pas de boite de poudre, ni de biberon,…

L’allaitement dure en général quelques mois, ensuite de nombreux facteurs peuvent entraîner son arrêt :

  • Fatigue maternelle
  • Douleurs des mamelons
  • Reprise du travail incompatible avec des moments de calme pour utiliser le tire-lait

La liste est non exhaustive. Cela rend les allaitements rarement « longs » : En France, retenez que la moitié des mamans allaitent leurs enfants jusqu’à un mois. Et cela descend à 28 % dès 3 mois. La France est d’ailleurs l’un des pays en Europe ou les enfants sont le moins longtemps allaités.

Définition de l’allaitement long

Une maman qui fait bénéficier à son enfant de l'allaitement long.
Photo de MART PRODUCTION provenant de Pexels

L’allaitement long est un terme assez ambigu, qui désigne un allaitement un peu plus long que la moyenne. S’il faut impérativement donner une durée, retenez plus de 6 mois en moyenne. Mais Catherine Salinier-Rolland me contredirait presque dans son magnifique article sur l’allaitement long. Je cite :

«  Tout allaitement qui fera dépasser les 35 % des femmes allaitantes à un mois aujourd’hui sera déjà pour nous un allaitement long ; tout allaitement poursuivi après la reprise du travail de la mère alors qu’elle avait initialement le projet d’arrêter à ce moment-là sera un allaitement long ; tout allaitement qui fera dépasser les 2-3 % d’allaitement à 1 an sera un allaitement long. »

Comprenez : tout allaitement qui durera plus longtemps que prévu initialement sera considéré comme un allaitement long.

Avantages et inconvénients

Comme toute pratique, vous aurez des bénéfices et des inconvénients. Réfléchissez, en communiquant avec son conjoint, à la poursuite de l’allaitement en fonction de sa situation. Nous retrouvons tous les avantages d’un allaitement, mais on peut y ajouter :

  • Que les enfants adorent le lait de maman : certains enfants lors d’allaitement long (+de deux ans) ont avoué que c’était « aussi bon que le chocolat » (cf article sur la Leche League France)
  • L’effet rassurant de l’allaitement. Peut apaiser les tensions lorsque l’enfant ne maîtrise pas ses colères ou pleurs
  • Le côté câlin : quand l’enfant grandit, on dépose des caresses et on en reçoit aussi lors de ce moment privilégié.

            Cette méthode a certes pas mal d’avantages, mais notons aussi un principal inconvénient :

  • La pression de l’entourage : « quooiii ? Tu l’allaites encore ? » Bah oui, pourquoi pas ? il y a une date de péremption sur mes seins ?

Si vous avez d’autres avantages ou inconvénients que vous avez rencontré, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire.

Quelques « on dit » sur le sujet

Je profite de cet article pour tordre le cou à certaines phrases toutes faites que l’on entend souvent, pouvant mettre à mal l’idée d’allaiter son enfant sur le long terme.

            « Après quatre (ou six) mois, le lait maternel, ce n’est plus que de l’eau »

Oui, je le confirme : cela m’est déjà arrivé d’entendre cela. Sous prétexte que l’enfant n’aurait plus besoin de lait à partir du moment ou il commence sa diversification alimentaire. C’est faux, car :

  • le lait continue à fournir de bons nutriments et anticorps. Il  nourrit l’enfant et le protège. Et c’est recommandé jusqu’à l’âge de deux ans selon l’OMS
  • Les acides gras essentiels contenus dans le lait favorisent la croissance cérébrale
  • Le lait est adapté à votre enfant : sa composition évolue au fur et à mesure qu’il grandit. Il sera moins gras à un an qu’à la naissance par exemple.

Je vous mets donc au défi de trouver une boisson aussi nutritive, protectrice, et personnalisée que le lait maternel !

            « Si tu l’allaites trop longtemps, ce sera un petit sauvage ».

Comprenez dans cette phrase, qu’à trop insister sur la relation mère/enfant, ce dernier aura plus de mal à tisser d’autres liens sociaux. C’est le contraire. En favorisant une relation privilégiée avec sa mère, le bébé se sentira plus en sécurité, et pourra donc entrer en relation avec son environnement (et tata, et mamie, etc…) avec plus d’aisance.

« Ce n’est pas un peu malsain de l’allaiter encore alors qu’il a plus d’un an ? »

En fonction de la phrase, les seins perdent presque leur fonction première, à savoir leur capacité à produire du lait. Ion voit davantage ces derniers comme un objet du désir, et cela devient dérangeant d’allaiter. Les gens trouvent cela étrange d’allaiter si tard ? Sachez que dans les cultures ou le lait artificiel n’existe pas, les enfants sont généralement allaités jusqu’à 3 à 4 ans. Une bonne occasion de revenir aux sources en allaitant au naturel, en respectant aussi bien le rythme de l’enfant que le sien.

Le plus important dans l’allaitement

un bébé allaité.
Photo de Cleyder Duque provenant de Pexels

Par expérience personnelle, je considère que l’on met beaucoup de pression sur les épaules des parent. Les proches leurs donnent leurs conseils, avis, point de vue… Sans même qu’on leur demande d’ailleurs. Si des futures ou jeunes mamans me lisent, j’aimerais leur fournir un unique conseil: quand maman, papa et bébé vont bien, tout va. Ne vous préoccupez pas de ce que pensent les autres. Leur idée de l’éducation est parfaite pour leurs enfants, mais pas pour les vôtres. Vous trois (ou quatre si vous avez des jumeaux ^^ ) êtes les seuls décisionnaires de la durée de votre allaitement, tout comme des autres décisions parentales.

L’allaitement est un moment privilégié avec votre enfant. Continuer à allaiter malgré votre volonté d’arrêter est contre-productif. Vous allez vous épuiser à une tâche qui ne vous plaît pas / plus. Arrêter alors que vous appréciez ces instants rien qu’à vous ne vous conviendra pas non plus. Cela va engendrer une frustration pouvant être facilement évitée. Il n’y a qu’une seule et unique durée idéale pour chaque maman. La meilleure durée pour votre allaitement est et sera toujours celle que vous (et votre bébé) aurez choisi.

J’espère que cet article vous a plu. Je profite pour vous proposer mon blog dédié au sport à la maison (pour faire sport pendant que bébé fait sa sieste). Vous y trouverez des articles pour vous aider à retrouver facilement la forme.

Merci pour votre lecture. Sandy

Merci Sandy pour ce riche article qui m’a fait revivre ces bons moments de complicités que j’ai pu avoir avec mes 4 enfants pendant mes allaitements. Même si je n’ai pas dépasser les 10 mois d’allaitement, je suis fière de mon parcourt. Et vous comment avez-vous vécu votre allaitement ?


  •  
  •  
  •