Le réservoir émotionnel de l’enfant

Le réservoir émotionnel de l’enfant

  •  
  •  
  •  

En fin de journée, les enfants sont souvent plus excités, moins attentifs, plus perturbateurs, moins calmes qu’au matin. En d’autres termes, ils sont beaucoup plus sensibles. La raison de cette sensibilité plus fragile est un réservoir émotionnel vidé par les nombreuses émotions vécues dans la journée. En tant que parent, quelles sont les clés que nous avons en notre possession pour aider l’enfant. C’est ce que je vais vous partager dans cet article.

Qu’est-ce que le réservoir émotionnel ?

Chaque enfant dispose d’un réservoir émotionnel qui délivre l’énergie nécessaire à affronter sa vie d’enfant.

Pour vous imager le concept, prenons l’exemple d’une voiture. Pour faire tourner le moteur, le véhicule a besoin d’essence. Si le réservoir est vide, il n’aura pas l’énergie pour se mettre en marche.

De la même manière, l’enfant va chercher à remplir son réservoir affectif. Ce réservoir a besoin d’être alimenté avec de l’amour, un amour inconditionnel. Quoique l’enfant fasse (ou ne fasse pas), nous nous devons de lui montrer notre amour.

Cependant, plus l’enfant est jeune, plus son réservoir est petit. Au quotidien, le petit enfant va vider son réservoir plusieurs fois par jour, ce qui nécessitera d’alimenter son réservoir fréquemment.

En grandissant, l’enfant saura mieux gérer la jauge de son réservoir, néanmoins, il aura toujours besoin de nous pour le lui remplir. Il est donc important de savoir de quelle manière l’enfant est plus réceptif à nos signes affectifs, afin de maintenir leur réservoir toujours chargé.

Un réservoir émotionnel vide

Le réservoir émotionnel de l’enfant va se vider à chaque fois qu’il aura faim, qu’il sera fatigué, stressé, frustré, inquiet ou quand il devra faire face à des blessures, des situations de séparation ou encore à des disputes.

Les conséquences d’un réservoir affectif vide sont multiples : une sensibilité plus forte, une recherche d’affection, de réconfort, d’attention, une irritabilité plus prononcée ou une moins bonne coopération.

Vous pourrez observer de l’agitation de la part de l’enfant, voire même des réactions violentes ou des crises de larmes insurmontables, mais pas seulement. L’enfant recherchera l’affection du parent par n’importe quel moyen. Pour attirer l’attention vers lui, il peut se mettre à chahuter, à devenir insolent, à chercher le conflit.

Nous avons tous déjà pu observer ce genre de comportement. Pourtant, sans comprendre ce principe de réservoir émotionnel, il est difficile de saisir l’enjeu de ces réactions.

Remplir le réservoir émotionnel de l’enfant

Maintenant que vous connaissez cette théorie du réservoir affectif, nous allons voir comment aider nos enfants en leur apportant l’amour inconditionnel dont ils ont besoin.

Pour éviter que l’enfant arrive au point d’explosion, il est important d’apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs. C’est-à-dire anticiper et porter de l’attention lorsque l’enfant en démontre le besoin, qu’importe notre état émotionnel.

Je voudrais vous mettre en garde par rapport à vos propres émotions (on reviendra sur ce sujet dans le dernier chapitre). En attendant, comprenez qu’il est essentiel, pour pouvoir apporter cet amour inconditionnel, de mettre nos émotions négatives entre parenthèses le temps nécessaire à renflouer le réservoir de l’enfant.

Pour apprendre à apprivoiser ses émotions, je vous encourage à lire ces quelques lignes de Caroline très enrichissantes.

Bon, maintenant que cela est dit, voici comment faire pour remplir le réservoir émotionnel de l’enfant.

Les 5 langages de l’amour des enfants

Livre "langages d'amour des enfants" par Gary Chapmann et Ross Campbell.

Gary Chapman a mis en évidence 5 langages de l’amour qu’il développe dans son livre « les langages de l’amour », puis en collaboration avec Ross Campell dans « Langages d’amour des enfants ».

Adultes comme enfant avons un langage qui nous parle plus que les autres. Cependant, il peut changer au fil des années et n’est souvent pas très prononcé chez l’enfant de moins de 5 ans. Il est donc indispensable de connaître et utiliser ces 5 moyens de communication avec notre enfant. Voici donc ces 5 langages :

Le toucher physique

Un simple contact physique peut signifier beaucoup pour l’enfant sensible au langage du toucher. Des câlins, des bisous, un massage, une main sur l’épaule ou dans les cheveux, des jeux de bagarre, une partie de foot, une danse, des chatouilles ou encore faire le cheval sur les genoux sont autant de manière de montrer l’amour que nous portons à notre enfant.

Les mots « je t’aime », malgré qu’ils soient importants, peuvent moins parler à un enfant, qu’un geste bienveillant et chargé d’amour. Il faut donc veiller à apporter cette approche tactile à la relation avec l’enfant.  

Les paroles valorisantes

Un enfant sensible au langage verbal se sentira aimé lorsqu’on le valorise et l’encourage au quotidien, comme j’en ai parlé ici.

De plus, il vivra très mal les paroles blessantes. À nous de prendre sur nous et se donner la peine de s’excuser si parfois nos mots dépassent nos pensées. Ne l’oubliez pas, nous sommes tous humains. Le plus important est de demander pardon.

Les moments de qualité

Se fixer des plages horaires pour passer du temps de qualité avec l’enfant est important quand ce langage est signe d’affection pour lui. Dans ces moments de partage, l’enfant va ressentir qu’il est important pour son parent.

Un papa qui accompagne son fils tous les samedis au foot, une maman qui prend le temps de faire un puzzle avec son enfant ou encore qui organise une journée shopping avec sa fille. Voilà quelques exemples de moment de qualité.

Un enfant qui réagit à ce langage pourra se sentir délaissé s’il entend régulièrement ses parents lui dire « je n’ai pas le temps ». Le temps ça se trouve. Garder en tête que ce n’est pas la durée qui est importante, mais la qualité de cet instant de complicité.

Les cadeaux

Certains enfants portent un fort intérêt aux objets qu’ils reçoivent. Ils les considèrent comme des biens précieux, car ils leur donnent une attache sentimentale. Cependant, un cadeau sans autres marques d’affection, ne procurera pas ce résultat.

En effet, un présent n’a aucun effet si l’enfant ne sent pas combien ses parents sont attachés à lui, ce qui est possible uniquement si son réservoir émotionnel est rempli. Pour qu’un enfant puisse ressentir l’amour d’un parent à travers un cadeau, il faut veiller à exprimer cet amour également par les autres langages au quotidien.

Les services rendus

Les petits services comme les grands expriment l’engagement des parents pour faciliter la vie de leur enfant. Si ce langage parle à certains enfants, c’est parce qu’ils réalisent combien leurs parents doivent les aimer pour accomplir tous ces gestes pour eux.

Dès la naissance de l’enfant, notre amour pour lui, va nous pousser à faire ce qui est en notre pouvoir pour le servir : lui préparer à manger, aider à faire les devoirs, s’investir pour dans les tâches ménagères,… Pourtant, ce qui est encore plus fort pour un enfant qui réagit à ce langage, c’est de répondre à ses besoins. Par exemple, réparer son vélo, l’aider à s’habiller, coudre la petite robe de la poupée,…

Apprenez à parler les langages de l’amour et identifier celui qui parle le mieux à votre enfant. Vous saurez ainsi comment remplir de manière efficace son réservoir émotionne.

Et notre propre réservoir émotionnel ?

Lorsque vous venez de passer une journée épuisante au travail, que votre bosse vous a fait des reproches et qu’en plus vous vous êtes disputé avec votre meilleure amie, il y a de fortes chances qu’en rentrant à la maison vous soyez un peu de mauvaise humeur. Bien que vous fassiez des efforts pour que tout se passe le mieux du monde, au fond de vous, ça bouillonne. Il suffit d’un rien, d’un mot de travers, d’une dispute entre les enfants pour que soudain tout explose.

Comme pour les enfants, lorsque vous avez dû puiser beaucoup dans votre réservoir d’amour et qu’il se retrouve à sec, vous êtes beaucoup plus sujet au débordement. Certes, en tant qu’adulte, nous avons de meilleures capacités à gérer cet état, mais pas indéfiniment.

C’est donc, également important de veiller que son réservoir émotionnel soit régulièrement alimenté.

Comment, allez-vous me dire. En prenant soin de vous, en vous écoutant et en étant bienveillant envers vous-même. Évidemment, il faut parfois se faire violence et passer par-dessus la culpabilité, comme je l’explique dans cet article.

Alors, maintenant, vous n’avez plus d’excuse pour prendre du temps pour vous et ainsi être plus patient pour accompagner vos enfants au quotidien. Remplir leur réservoir émotionnel pour trouver calme et sérénité en famille.

Avez-vous déjà essayé de comprendre par quel langage vous arrivez à remplir le réservoir émotionnel de votre enfant ?


  •  
  •  
  •