Les 3 étapes pour ne pas accumuler les jouets cassés

Les 3 étapes pour ne pas accumuler les jouets cassés

18 juillet 2018 0 Par Shirley

Je suis sûre qu’à vous aussi ça vous arrive de vous retrouver devant des jouets de vos enfants qui ne fonctionnent plus ou qui sont cassés, déchirés, etc… Je pense qu’on a tous dans nos placards ce genre de jouets. Et qu’en faites-vous ? Vous les jetez ? Les réparez directement ? Les gardez pour si une fois vous trouvez le temps d’en faire quelque chose ? Ou tout simplement vous les laissez tel quel à vos enfants ?

Et bien moi, j’utilise cette technique en 3 questions pour savoir quoi faire des jouets cassés.

Voici ma solution en 3 questions :

Lorsque je me retrouve avec un jouet endommagé, je me pose ces 3 questions faciles à retenir.

  1. Est-ce que ce jouet (objet) vaut la peine d’être réparé et gardé ? Si la réponse est non, je le jet directement. Si en l’occurence je concidère qu’il est intéressant de préserver cet objet, je passe à la question suivante.
  1. Est-ce que je peux le réparer moi-même, et si oui, comment ? Si je pense m’occuper moi-même du jouet, je plannifie un moment (il est important de ce fixer un ultimatum) pour le réparer.
  1. Est-ce que je peux le doner à réparer ? Si le problème dépasse mes capacités, je réfléchis où je peux le faire réparer (membres de la famille, amis, magasins,…) ? Et là aussi, je regarde pour trouver un moment rapidement pour l’apporter au bon endroit.

Si le jouet n’est pas réparé (ou donné à réparer) à la date fixée, je jette. Car on sait très bien que se sera jamais fait, ou dans longtemps. Alors pour éviter de garder indéfiniment des objets qui seront peut-être éventuellement une fois réparés, la meilleure chose est de s’en séparer avant d’être sur-encombré de jouets qui ne seront peut-être même plus adapté à l’age de nos enfants lorsqu’on aura, une fois peut-être, le temps de…

schéma des 3 questions pour ne pas accumuler de jouets cassés

Voici un schéma pour se rappeler les 3 étapes

 

Mais pourquoi donc vouloir réparer ?

Certains me diront, mais pourquoi réparer et pas tout simplement jeter et racheter un jouet similaire à nos enfants ? Voici mes raisons.

  • Sentimentale : On est tous attaché à des objets, même à des jouets de nos enfants. Et nos enfants ont également des jouets qui leur sont plus importants que d’autres.
  • Organisationnelle : Ca évite de stocker des objets pendant des semaines, voire des années. Et souvent au final, on ne les répare jamais. Je trouve que nous avons trop d’objets qui encombrent notre appartement. Ca me fait perdre du temps pour le rangement, pour le nettoyage et ça me fait aussi perdre patience quand les enfants retournent toute la maison.
  • Economique : Nous n’enrichissons pas les grandes multinationales. La société de consommation nous pousse à acheter des jouets qui en apparence sont super et vont soit disant stimuler nos enfants pendant des années. Cependant ces jouets ont souvent une durée de vie limitée dans le temps, et pour cause, notre société nous pousse à racheter encore et encore ce genre de jouets. Notre enfants devient trop « petit » pour ce jouet, on en achète un autre pour « plus grand », il est cassé, on va s’en débarrasser et en racheter un nouveau.
  • Environnementale : Nous préservons l’environnement. Et oui, soyons réalistes, donner une 2ème vie à un jouet, permet de limiter notre consommation et donc les concéquences sur notre faune et notre flore. Si tout le monde avait conscience des effets sur l’environement pour créer un seul jouet pour nos enfants, certainement qu’on ferait tous plus attention à ce qu’on achète et à ne pas sur-consommer.

 

J’ai pris la décison pour les raisons énumérées ci-dessus de ne plus acheter tout et n’importe quoi, mais de prendre soins des jouets déjà existants dans notre maison en les réparants. Et toi, que fais-tu des jouets cassés ou déchirés de tes enfants ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage