Préparer et accueillir l’arrivée d’un nouveau bébé

Préparer et accueillir l’arrivée d’un nouveau bébé

  •  
  •  
  •  

Lorsqu’on a déjà un enfant et que nous attendons le deuxième (le troisième, quatrième, …), nous recherchons à faire de notre mieux pour que l’aîné se sente à sa place. Pourtant, ce n’est jamais facile pour le grand frère ou la grande sœur de devoir laisser sa place de petit dernier, de partager ses parents et d’apprendre à vivre avec un enfant de plus dans la famille.

Aujourd’hui, je vais donc vous partager mes petites astuces pour préparer les plus grands à l’arrivée d’un bébé dans la famille.

Cet article participe à l’événement inter blogueur organisé par Aurélie du blog Le temps des séquoias sur le thème « préparer et accueillir le changement. » Je vous partage son article sur comprendre et gérer les émotions des enfants, car je sais que c’est un thème qui vous parle.

Avant l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur

L’arrivée d’un bébé se prépare à l’avance. Voici donc quelques éléments sur lesquels vous appuyer pour que la grossesse se passe au mieux avec votre aîné.

L’annonce de la grossesse

L’annonce de votre grossesse, donc du changement de statut de votre premier enfant, est importante. Ne minimisez pas cette étape.

Si pour vous, il s’agit d’une annonce joyeuse, ce n’est pas toujours le cas pour le futur grand frère ou la future grande sœur.

C’est donc avec amour et bienveillance qu’il faudra accueillir la réaction et les émotions de l’enfant. Laissez-le s’exprimer et accepter qu’il ne soit pas aussi enthousiaste que vous. Parler ouvertement, mais n’oubliez pas de prendre le temps de l’écouter, comme je l’explique ici.

Les livres pour préparer l’aîné à l’arrivée d’un bébé

Une fois votre enfant au courant de votre grand secret, vous pouvez l’aider à mieux comprendre ce qui se passe dans votre ventre, mais également comment il va devenir grand frère ou grande sœur. Pour cela rien de mieux qu’un livre.

Je vous partage ici quelques ouvrages intéressants sur le sujet. Je vous les mets en 3 catégories d’âge : 1-2 ans, 3-6 ans et 6-9 ans.

Pour les tout-petits (1-3 ans)             

Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé: t'choupi - maman attend un bébé.
T’choupi – Maman attend un bébé
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : il y a une maison dans ma maman.
Il y a une maison dans ma maman
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : l'imagerie des tout-petits - attendre un bébé.
L’imagerie des tout-petits – Attendre un bébé

Pour les enfants de maternelle (3-6 ans)            

Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : mes p'tits docs - le bébé.
Mes P’tits Docs – Le bébé
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : une petite soeur ça sert à rien.
Une petite sœur ça sert à quoi ?
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Dr. Catherine Dolto - J'attends un petit frère ou une petite soeur.
Docteur Catherine Dolto – J’attends un petit frère ou une petite sœur
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : neuf mois pour naître.
Neuf mois pour naître
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Je t'aimerai toujours quoi qu'il arrive.
Je t’aimerai toujours quoi qu’il arrive
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Simon - Un bébé, dans le ventre de maman ?
Simon – Un bébé, dans le ventre de maman ?

Pour les enfants plus grands (6-9 ans)             

Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Max et Lili veulent tout savoir sur les bébés.
Max et Lili veulent tout savoir sur les bébés
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Un bébé ? Quelle drôle d'idée.
Un bébé ? Quelle drôle d’idée !
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : Le parcourt de Paulo.
Le parcours de Paulo
Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : mes p'tites questions - l'amour et les bébés.
Mes p’tites questions – L’amour et les bébés

Un petit dernier pour les 9 – 12 ans

Les livres pour préparer l’aîné à l'arrivée d'un bébé : naissance.
Naissance – Découpes et animations pour explorer les origines de la vie

Partager les grands moments de la grossesse avec l’aîné

Pour aider l’aîné à s’impliquer dans la grossesse et l’arrivée du petit frère ou de la petite sœur, rien de mieux que de l’investir dans les grandes étapes de votre grossesse.

Pour commencer, si vous avez la possibilité, proposer à l’enfant de vous accompagner à une échographie. Si ce n’est pas possible, prenez le temps de regarder les photos de l’échographie avec votre enfant.

Vous pouvez aussi prendre le temps de regarder chaque mois, chaque semaine de quelle grandeur est le bébé, qu’est-ce qu’il peut déjà faire à ce stade de développement intra-utérin, … L’enfant pourra voir l’évolution avec vous et sentir plus concerné.

De plus, le futur grand frère ou la future grande sœur se sentira moins surpris le jour de votre départ pour la maternité.

À l’arrivée d’un bébé

Vous avez enfin votre bébé dans les bras et vous attendez avec impatience de pouvoir le présenter à votre aîné. Comment bien préparer cet instant. Voici deux petites idées qui peuvent faire une grande différence.

Le cadeau au grand frère/ à la grande sœur

Prévoir un cadeau rien que pour le grand frère ou la grande sœur. Un cadeau rien que pour lui.

Certains aiment raconter que le présent vient du bébé, qu’il l’a apporté avec lui lorsqu’il est sorti du ventre. Pour d’autres, c’est un cadeau offert par papa et maman pour lui montrer combien ils l’aiment et sont fiers qu’il soit un grand frère ou une grande sœur.

À vous de voir quelle version vous préférez.

Lui dire qu’on l’aime et qu’on l’aimera toujours autant

À l’arrivée du bébé, l’aîné peut avoir le sentiment de ne plus être aimé autant qu’avant. C’est pourquoi il ne faut pas oublier de montrer votre amour et de le lui dire.

Pour cela, j’avais un jour vu dans une émission de Super Nanny l’idée du cœur. Il s’agissait de demander à l’enfant de dessiner le symbole de l’amour : un cœur. Ensuite, qu’il colorie l’amour de sa maman à sa naissance. L’amour qu’elle lui porte, ainsi que l’amour qu’elle porte au papa.

Une fois le dessin terminé, Super Nanny a proposé d’ajouter l’amour de la maman pour la petite sœur lorsqu’elle est née. L’enfant a partagé sa moitié de cœur en deux : une pour lui et une pour la petite sœur.

Voici ce que Super Nanny a dit : « Ça veut dire que quand Lola est arrivée, elle t’a pris un peu l’amour que maman avait pour toi. Tu as moins de place, maintenant. » L’enfant a répondu « ce n’est pas grave. »

C’est à ce moment-là, que Super Nanny lui a expliqué que l’amour d’une maman ne se partage pas, mais grandir. Elle a pris un crayon et a fait un cœur autour du premier cœur. En lui mentionnant qu’à chaque fois qu’un nouveau bébé arrivait dans une famille, le cœur de la maman s’agrandissait. Un peu comme le beau dessin que m’a fait mon fils la semaine dernière.

Dans les semaines qui suivent l’arrivée d’un bébé

Maintenant, vous êtes de retour à la maison. Toute la famille est réunie. Votre grand ne s’attendait pas que l’arrivée du petit frère ou de la petite sœur se passe ainsi. Vous passez la plupart de votre temps à vous occuper de votre nouveau-né et lui se sent seul.

C’est normal ! Pourtant, il y a quelques petites astuces pour lui montrer qu’il compte beaucoup pour vous et pour le bébé.

Faire participer l’aîné

Votre enfant est devenu grand frère ou grande sœur. C’est donc le moment de lui donner des responsabilités de grands.

Pourquoi ne pas charger l’enfant d’une tâche qu’il peut effectuer « comme un grand ». Aider maman ou papa à s’occuper du bébé par exemple (donner la couche propre dans les mains de l’adulte, lui essuyer la bouche lorsque bébé recrache un peu de lait, …) ou encore être responsable de ramasser la tétine lorsque bébé la fait tomber (ou maman 😉 ).

Je suis certaine que vous trouverez un travail adapté à l’âge et aux capacités de votre aîné.

Responsabiliser le grand frère ou la grande sœur

Lorsqu’un nouveau-né arrive dans la fratrie, il n’est pas rare de voir une régression de certains acquis chez les plus grands. C’est tout à faire naturel et sans gravité.

Néanmoins, vous pouvez essayer d’accompagner votre aîné dans le chemin qui est le sien. C’est-à-dire grandir.

En le rendant plus autonome, vous le responsabilisez et vous l’aider à se construire une bonne estime de lui-même. Il pourra trouver plus facilement sa place dans cette nouvelle structure familiale.

Prendre du temps pour l’aîné

Nous arrivons à mon dernier point et non des moindres.

Ce n’est pas parce qu’on ne dort presque plus, que nous passons notre temps entre les biberons ou l’allaitement, les couches et tous les soins qui sont propres aux nouveau-nés, que nous devons oublier de passer du temps avec les autres enfants de la fratrie.

Rien ne sert de prévoir de grandes activités. Il suffit parfois de prendre un peu de temps pour lire une histoire, faire un petit jeu de table, regarder un livre ou se poser parterre et jouer aux animaux de la ferme.  

Une petite parenthèse pour vous, mais un indispensable pour remplir le réservoir émotionnel de votre enfant.

En résumé, que mettre en place pour préparer l’aîné à l’arrivée d’un bébé

Il est important de préparer l’enfant avant l’arrivée du petit frère ou de la petite sœur en regardant des livres avec lui et en le faisant participer à différentes étapes de la grossesse.

Au moment de la rencontre avec le bébé, n’oubliez pas de lui montrer qu’il a toujours sa place dans votre cœur.

Puis, une fois à la maison, prenez du temps avec votre aîné et responsabilisez-le.


  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages